Percer, frapper, visser ou boulonner : les 3 étapes pour poser une cheville

Écrit par Célia Abdelli
Publié le 24 septembre 2019
Blog_Percer-frapper-visser-ou-boulonner_étapes-pour-poser-une-chevillev4
Partagez cet article

Donec ac nunc quis nisl aliquet hendrerit. Pellentesque ultricies, felis id iaculis feugiat, mauris nunc viverra lectus, quis egestas felis nisi non ante. Donec bibendum magna vitae eros lacinia ornare. Nullam cursus sollicitudin lacus. Maecenas congue.

— TÉLÉCHARGER LE CATALOGUE

Vous faites sans doute partie des nombreux professionnels du bâtiment (électriciens, métalliers, charpentiers ou encore plaquistes) à devoir réaliser des fixations à l’aide de chevilles. C’est un geste courant. Quelles sont les différentes étapes de la pose et les difficultés rencontrées ? Voyons ensemble les solutions et les outils qui existent pour en faciliter la pose.

 

Les 3 étapes pour poser une cheville :

 

1. Percer

Le perçage est la première étape de la pose et vous utilisez pour cela un perforateur. Outil spitbull 3 en 1 en action pour percer

Il en existe deux types :

  1. Le perforateur filaire qui se branche sur le secteur : Il est assez léger et puissant. Il permet de poser des grandes séries de chevilles, sans perte de rendement puisque l’autonomie est illimitée. Mais il demande de travailler constamment avec un fil et de se déplacer avec.
  2. Le perforateur à batterie classique : comme son nom l’indique, pas de branchement et pas de fil donc une liberté de mouvement totale. Ses accus le rendent plus lourd à manier et le rendement est ainsi moins important que pour un perforateur filaire.

 

2. Frapper

Une fois le perçage effectué, il vous faut insérer la cheville. La plupart du temps, vous devez frapper sur les chevilles pour forcer légèrement leur passage dans le trou. À vous de trouver le bon marteau, adapté à la taille de la cheville. Généralement, vous en possédez plus d’un, afin de couvrir le maximum de modèles.


 

3. Expanser (visser-boulonner)Expanser une cheville

Comme vous le savez, la dernière étape consiste à expanser la cheville dans le trou pour la bloquer soit par vissage ou par boulonnage, soit par frappe. Dans les deux cas, vous devez utiliser des outils adaptés (visseuse filaire ou à batterie ainsi qu’un certain nombre de clés pour les boulons). Côté embout, pour le vissage des chevilles, il vous faut aussi posséder des modèles variés de type torx ou pozidrive par exemple, et bien sûr de tailles différentes en fonction des chevilles.

Pour chacune des étapes de la pose d'une chevilles différents outils sont nécessaires.

 

Vous rencontrez des difficultés lors de la pose de vos chevilles ? Téléchargez  notre guide pour retrouver toutes les solutions ! 

 

Comment se passe la pose d’une cheville ?

 

Deux cas de figures se présentent en général sur les chantiers :

  • Vous avez besoin de poser seulement quelques chevilles, mais vous effectuez pour cela beaucoup de déplacements. Si vous travaillez en hauteur, les montées et les descentes des nacelles ou escabeaux sont fréquents. Autant de mouvements qui accentuent la fatigue.
  • Parfois, au contraire, vous avez à fixer des chevilles en très grandes séries. Si vous êtes électricien, par exemple, vous allez devoir poser un grand nombre d’équerres dans des espaces restreints pour soutenir des kilomètres de câbles dans de grands bâtiments. Le poids des outils et les déplacements fréquents, les positions de travail pas toujours très pratiques provoquent de la fatigue et des douleurs musculaires liées à la répétition des mêmes gestes. Sans oublier les vibrations et la poussière.

Dans les deux cas, vous allez devoir privilégier des outils qui vous permettront de réduire la fatigue et de faciliter vos mouvements au maximum.

 

 

Comment faciliter la pose des chevilles ? 

 

Actuellement, les appareils proposés sur le marché sont très spécialisés. Il existe donc une gamme considérable. Il y a des perforateurs et des visseuses de toutes les tailles, filaires ou à batterie… Sans oublier des chevilles pour tous types de supports (matériaux pleins, matériaux creux…) et de toutes les dimensions. Résultat, pour effectuer votre travail dans les meilleures conditions, vous devez posséder une caisse à outils bien fournie et la plus exhaustive possible.

 

Accessoire spitbull outil pour la pose de chevilles

 

Il existe aujourd’hui un tout nouvel outil, unique en son genre sur le marché, qui permet de réaliser tous les gestes de la pose d’une cheville, y compris le perçage et le vissage. Il s’agit du perforateur-chevilleur SPITBULL. Loin d’être un simple perforateur classique, c’est une véritable innovation qui permet d’alléger considérablement votre caisse à outils et vous simplifier la pose de chevilles.

 

 

Le perforateur-chevilleur SPITBULL présente de nombreux avantages :

Il est à la fois puissant et possède une très bonne autonomie : Livré avec ses 2 batteries 36 V - 6,2 Ah, le perforateur-chevilleur SPITBULL permet de poser plus de 300 chevilles avec une seule batterie, soit 600 chevilles au total.

● C’est un outil 4 en 1 polyvalent : il permet à la fois de percer, de frapper, de visser et de boulonner. Avec lui, plus besoin de marteau ni de visseuse.

 

 

Le chevillage nécessite plusieurs gestes techniques et jusqu’ici vous deviez vous munir d’une multiplicité d’outils pour chaque étape de la pose, du perçage jusqu’à l’expansion. Avec le SPITBULL, outil 4 en 1, on dispose d’une machine fiable, solide et performante et la pose de chevilles est simplifiée au maximum.

Envie d’en savoir plus ? Consultez les caractéristiques techniques du perforateur-chevilleur SPITBULL.

 

Nouveau call-to-action

 

Laisser un commentaire