Quelles sont les grandes étapes de la pose des cloisons, des faux-plafonds et de l’électricité ?

Écrit par Laetitia
Publié le 11 août 2020
poses de faux plafonds et électricité
Partagez cet article

Donec ac nunc quis nisl aliquet hendrerit. Pellentesque ultricies, felis id iaculis feugiat, mauris nunc viverra lectus, quis egestas felis nisi non ante. Donec bibendum magna vitae eros lacinia ornare. Nullam cursus sollicitudin lacus. Maecenas congue.

— TÉLÉCHARGER LE CATALOGUE

Après le gros œuvre, le second œuvre finalise la construction de la maison pour la rendre habitable. Il comprend l'isolation phonique et thermique, les revêtements extérieurs, les cloisons, les plafonds et les faux-plafonds, les sols, les menuiseries intérieures, l'escalier, l'électricité, la plomberie, le chauffage et la climatisation. Dans cet article, nous allons nous intéresser plus particulièrement aux étapes de la pose des cloisons, des faux-plafonds et du réseau électrique nécessitant de la fixation.

 

Quelles sont les principales étapes pour la pose des cloisons et des faux-plafonds ?

 

En ce qui concerne les cloisons intérieures, il faut savoir qu’il existe trois types :

  • Les cloisons « à matériaux humides », tels que les briques ou le béton cellulaire, sont assemblées au moyen de mortier ou de colle.
  • Les cloisons en pavé de verre permettent de conserver une bonne luminosité dans les pièces. On peut les utiliser en panneaux préassemblés.
  • Les cloisons en plaque de plâtre BA13 ou alvéolaire BA10 sont montées grâce à une ossature en rail métallique ou en bois.

Concernant ce dernier type, le plus couramment utilisé, la première étape consiste à préparer l’ossature qui viendra soutenir les plaques en fixant des rails métalliques ou en bois sur le sol, les murs et au plafond. Ils peuvent être cloués ou chevillés. Retrouvez dans notre article, nos conseils pour choisir le cloueur adapté à vos applications.

Ensuite, les plaques de plâtre sont vissées sur les rails. Puis, des bandes de joints sont réalisées pour lisser l’ensemble avant d’être poncé.

 

100205-1-1En ce qui concerne les faux-plafonds suspendus, ils sont, comme son nom l’indique, suspendu par le biais de suspentes et de rails formant une armature métallique.

Celle-ci peut être habillée de différents matériaux comme des plaques de plâtre, des lattes de bois ou de PVC. Il existe différents types de suspentes à choisir en fonction du type de structure porteuse : structure bois, béton, hourdis ou poutre (qu’elle soit métal ou béton). Comme pour les cloisons, des finitions délicates sont à réaliser : bandes de joint à poser et à poncer.

 

Électricien & plaquiste : téléchargez notre guide du clouage

 

Quelles sont les principales étapes pour la mise en place du réseau électrique ?

 

Une fois les opérations d’isolation, de cloisonnement, de menuiseries intérieures (etc.) effectuées, l’étape suivante consiste à s’occuper de l’installation électrique de la maison ou du bâtiment.

Que ce soit en résidentiel ou en tertiaire, il s’agit d’abord de mettre en place le réseau de gaines et de câbles électriques, de monter interrupteurs, prises et luminaires, pour finir par les raccorder aux tableaux ou armoires électriques. Tous ces éléments peuvent être cloués ou chevillés aux sol, murs et plafond.

Dans les bâtiments du tertiaire type hôpitaux, écoles (etc.) la majorité des applications ont lieu en plafond ce qui nécessite souvent des accessoires supplémentaires, comme un échafaudage ou une perche, pour faciliter ce travail précis en hauteur.

 

Que ce soit pour la pose des cloisons, faux-plafonds ou de l’électricité, des étapes de fixation sont nécessaires soit par chevillage soit par clouage. Elles sont cruciales pour la bonne continuation du chantier et la durabilité des investissements réalisées. Le clouage présente l’avantage certain de la rapidité avec une fixation instantanée sans poussière contrairement au chevillage nécessitant une étape de perçage avant l’expansion de la cheville.

 

Même si le clouage semble simple, il nécessite de se poser quelques questions notamment pour choisir le bon clou et le bon accessoire en fonction de l’application. Besoin de conseils sur le choix de vos outils ? Téléchargez notre guide complet

Nouveau call-to-action

Laisser un commentaire